LES IMPACTS DE REVENUS DU SECTEUR MINIER DESTINES AUX COMMUNAUTÉS LOCALES POUR LEUR DÉVELOPPEMENT

Depuis bientôt une décennie le Katanga connait un boom minier sans précédent dénommé « le phénomène mining ». A partir de la libéralisation de ce secteur en 2002, le nombre d’entreprises s’est accru, de 7 à environ 400 en activité. Celles-ci génèrent des revenus immenses au regard de performance en production enregistrée. Pourtant, cette performance économique n’a pas suffisamment profité à l’économie et aux populations locales.

Le Katanga qui concentre l’essentiel des activités minières de la RDC, le taux de pauvreté s’élève à environ 66.6%[1]. C’est donc, ce paradoxe d’un secteur économique en pleine expansion entourée d’une misère grandissante des populations locales que la Plateforme des Organisations de la Société Civile intervenant dans le secteur Minier (POM) s’est proposé d’examiner.

Ce rapport propose de comprendre « Les impacts socio-économiques des revenus générés par le secteur minier sur les communautés locales». En analysant la fiscalité minière ainsi que les interventions directes des entreprises, l’étude invite à une réflexion sur ses avantages et ses inconvénients. Après celle-ci, il nous a paru impérieux de formuler les recommandations allant dans le sens de donner un continu local plus adéquat.

http://www.pomrdc.org/wp-content/uploads/2017/02/POM-Rapport-sur-les-Droits-Economique-Social-et-Culturel-DESC-.pdf

Télécharger (PDF, 1.07MB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *